Blog de voyages

Présentation

Les pays apparaissent du plus récent visité au plus ancien (plus ou moins).

NB : J'ai transféré les photos, les explications et les commentaires depuis un autre blog (sur skyblog).



Publié à 23:28, le 13/12/2020,
Mots clefs : accueilvoyagesblog


Voyage

Cette année: Russie, Roumanie, Bulgarie, destinations très portées en Europe de l'Est, et ce n'est pas voulu. En principe, sauf surprise, prochaine étape, la Bulgarie!



Publié à 17:26, le 14/07/2017,
Mots clefs :


Roumanie

Finalement c'est la Roumanie avant la Bulgarie, mon travail m'ayant envoyé en mission pour un ou deux jours. J'en ai profité pour allonger mon séjour sur place pour visiter le pays de Ceaușescu et de Dracula.

Alors soyons clair d'entrée, la Roumanie est une belle surprise, un pays dont les villages n'ont pas grand-chose à envier aux nôtres, où la verdure donne un grand bol d'air frais, de grandes vacances, le tout à bas coûts. Et pourtant cette destination est complètement délaissée des Français. Je n'ai pas croisé un seul compatriote pendant mon séjour, pas que ça me chagrine, mais pour une destination à 3h de Paris, c'est un peu surprenant tant il y a de choses à voir et à faire. Autant dire que je suis prêt à retourner là-bas si j'ai l'occasion pour visiter le Nord du pays et peut-être aussi le delta du Danube.



Publié à 15:31, le 14/07/2017, Roumanie
Mots clefs :


Roumanie

Mais ce n'est pas à Bucarest qu'il faut aller rechercher la beauté pure d'une capitale européenne. Ce sont limite les banques les plus beaux bâtiments de la ville.

Le centre-ville, un peu comme à Tallinn a pas mal de salons de massage et autres night clubs.

Souvent les rives des fleuves offrent une atmosphère rafraîchissante, mais force est de constater que la Dâmbovita (affluent du Danube) présente une vue bien triste.

Le centre historique est très vivant, mais les bâtiments sont encore trop délaissés. En réalité, le Nord de la ville offre plus d'intérêts culturels que la vieille ville.

L'église Cretulescu par exemple, petite certes, mais dont les peintures valent le détour.

J'ai essayé d'accentuer les contrastes pour donner un meilleur aperçu de ces peintures.



Publié à 17:44, le 13/07/2017, Bucarest
Mots clefs :


Roumanie

Le plus fort symbole de Bucarest reste le palais de Ceaucescu, l'actuel Parlement roumain dans lequel Ceaucescu n'a pas pu séjourner bien longtemps vu qu'il s'est fait tuer peu après la construction du bâtiment à la mesure de sa mégalomanie. Deuxième bâtiment administratif du monde après le Pentagone en taille.

Face à lui, les Champs-Elysées roumains, le bvd unirii:

D'après wikipédia, Trump aurait voulu racheter ce bâtiment pour en faire le "plus grand casino du monde". Ce qui est sûr en tout cas, c'est que c'est ici que Michael Jackson a déclaré qu'il était fier d'être à Budapest...



Publié à 11:06, le 13/07/2017, Bucarest
Mots clefs :


Roumanie

On imagine encore la Roumanie comme un pays pauvre, alors s'il reste quelques charrettes sur les routes, l'injection d'argent européen en Roumanie a globalement fait du bien, même si l'argent ne va pas toujours prioritairement là où il faut.

On voit encore que les bâtiments ne sont pas encore dignes des villes de l'Europe de l'ouest, mais la Roumanie sort depuis peu finalement de l'ère communiste d'après-guerre, et la transition entre ce système et un autre plus conventionnel comme le libéralisme est particulièrement dur. Le tournant de cette histoire est la chute de Ceausescu en 1989 dont les idées étaient certes louables mais leur réalisation un peu moins. Ceci dit, c'est comme ça qu'on sait qu'il ne faut pas chercher à rembourser la dette publique, car comme nous l'a montré l'histoire de Ceausescu qui voulait y parvenir, ça appauvrit avant tout la population du pays. Par conséquent, aussi cynique soit-il, il vaut mieux enrichir les banques qu'appauvrir la population en faisant de l'austérité...Tiens d'ailleurs, ce n'est pas une récente rengaine de la "droite française" les plans d'austérité? A méditer...

Bref, la Roumanie a été durement touchée par le communisme, occasionnant la destruction du patrimoine, d'églises, de quartiers roms, etc...Ca relève plus du despotisme que de valeurs de partage ou d'égalité.

Siège de l'union des architectes

Université d'architecture



Publié à 18:24, le 12/07/2017, Bucarest
Mots clefs :


Roumanie

Quittons un peu Bucarest qui ne manque pas d'intérêt malgré tout, pour nous diriger vers Sinaïa, une ville plus au Nord de Bucarest qui possède un monastère fondé à la fin du XVIIème siècle.

De nombreux monastères, châteaux et églises se trouvent en Roumanie, et il me faudra y retourner pour en avoir un aperçu plus exhaustif.

Celui-ci donne néanmoins un bel aperçu de ce qu'on peut voir en Roumanie.



Publié à 19:04, le 11/07/2017, Sinaïa
Mots clefs :


Roumanie

Peut-on parler de la Roumanie sans son éternel Dracula? Mais savez-vous qui était le Comte Dracula? Evidemment, à la base il s'agit d'un héros de fiction du roman éponyme signé Bram Stoker, adapté au cinéma et interprété notamment par Bela Lugosi. Je ne sais pas si c'est voulu, mais Bram s'est inspiré du château de Bran, je pense qu'il y a un complot là-dessous!

C'est d'autant plus complotiste que ce château de Bran, devenu haut lieu du tourisme en Roumanie (page de couverture de mon guide sur la Roumanie et la Bulgarie), que Dracula n'y a jamais vécu. Et même, les Roumains n'ont découvert l'existence du romanesque Comte Dracula qu'à la chute du communisme, donc très récemment!

C'est d'ailleurs pourquoi, en s'y rendant, on voit qu'il s'agit d'un château sympathique abritant les appartements de la Reine Marie.

Bon je dis ça, mais le temps s'est rapidement couvert sur le château, le vent a soufflé par rafales, et les lampes bougeaient mystiquement...

Non, sérieusement, il ne faut pas s'attendre à croiser le chemin de Dracula ici. L'enquête devra continuer sur d'autres routes de Transylvanie pour ce faire.

Pour info, la Reine Marie était un membre de la famille royale britannique, reine consort (qu'on sort?) de Roumanie.



Publié à 19:15, le 10/07/2017, Bran
Mots clefs :


Roumanie

Comme à Rasnov, à Brasov on se croit à Hollywood:

Pourtant, Brasov a un style bien éloigné de Los Angeles. Il s'agit d'une ville fondée par des Saxons au XIème siècle. Rappelons que la Roumanie est un pays carrefour encadré par les Empires Ottomans et Austo-Hongrois, et même au Nord par la Russie. Tout le monde y est passé: Romains, Goths, Tatares, Huns, Vandales, Lombards, Magyars, Saxons, Mongols, il y a eu de quoi faire, mais peu ont laissé des traces (pas Thraces!) de leur passage hormis les Saxons. Les ravissants villages roumains, ainsi que les centres des villes comme Brasov, sont là pour nous le rappeler.

Les toits sont particulièrement beaux, souvent en tuiles, à l'instar de l'église noire de Brasov qui ne présente justement aucun intérêt si ce n'est son toit:

On trouve à Brasov une des plus étroites rues d'Europe, la rue Sforii:

La porte Ste Catherine:



Publié à 20:15, le 9/07/2017, Braşov
Mots clefs :


Roumanie

Un des intérêts majeurs du pays du Prout (j'entends par là le fleuve du nom Prout, pas autre chose) est la découverte des églises fortifiées de Roumanie, notamment celle de Prejmer inscrite au Patrimoine mondial de l'UNESCO.

Après avoir éprouvé moult invasions, il fallait bien se protéger contre les belligérants. Au sein des murs d'enceinte, de nombreuses chambres et différentes pièces (salles de cours, salles d'armes...) qui permettaient aux familles de se réfugier et de vivre relativement convenablement.



Publié à 23:51, le 8/07/2017, Prejmer
Mots clefs :


Roumanie

Dans le genre germanique, la ville de Medias est un bel exemple aussi. Pas sûr qu'y vivre soit folichon niveau ambiance, mais c'est joli.

On est loin du style de Bucarest.



Publié à 21:16, le 7/07/2017, Medias
Mots clefs :


Roumanie

Pour Sibiu, on est arrivé en plein concert folklorique roumain; l'été en Roumanie offre la possibilité d'assister à des concerts (Sibiu), festivals (Bucarest) et autres cinémas en plein air (Brasov), et c'est plutôt sympa.



Publié à 21:31, le 6/07/2017, Sibiu
Mots clefs :


Roumanie

Mais peut-être que l'exemple le plus remarquable d'architecture saxone est encore la ville de Sighisoara entre Brasov et Sibiu justement.

En Amérique Latine ça ferait presque ville coloniale!

Sighisoara et sa célèbre tour:



Publié à 21:42, le 5/07/2017, Sighişoara
Mots clefs :


Roumanie

Curtea de Arges, à côté de Pitesti (ville moche sans intérêt pour le coup), abrite de son côté un monastère dont les fioritures ne peuvent que rappeler la proximité de l'Orient. Voyez plutôt:

Le monastère abrite la nécropole des premiers rois de Roumanie.

Pourtant, c'est bien un mariage orthodoxe semble-t-il auquel j'ai pu assister brièvement. Ils faisaient une ronde, ça avait l'air sympa (enfin pas vu la tête de la mariée, mais c'est pas grave).

Si l'Orient et les Saxons ont laissé une empreinte plus ou moins importante en Roumanie, la France a également un certain crédit auprès des Roumains. Bien que les Français ignorent ce pays.

La Reine Marie en effet a pas mal échangé avec les philosophes des Lumières, à Bucarest il y a dans le centre ville une rue des Français, pas très loin d'une rue E.Quinet. La Révolution française a notamment beaucoup inspiré le caractère rebelle des Roumains, le code civil français a inspiré le code civil roumain (de même que les néerlandais, italiens, espagnols ou portugais), Napoléon III a soutenu le roi Carol Ier, etc.... En tout état de cause, un phénomène surprenant au XXème siècle est notable: parmi les plus grandes célébrités roumaines, à savoir Brancusi, Brauner, Cioran, Ionesco et Tzara, toutes sont décédées à Paris. Cosma, qui n'est pas mort, lui est venu à Paris en 1963. Il y a un respect et comme une fascination des Roumains pour l'art, où la France s'est bien-sûr largement distinguée.



Publié à 22:55, le 4/07/2017, Curtea de Argeş
Mots clefs :


Roumanie

Revenons maintenant à notre enquête vampirique. Dracula est assimilé à celui qu'on appelle Vlad l'Empaleur, un voïvode né à Sighisoara au XVème siècle. Un voïvode est une sorte de chef militaire local, un peu comme les boyards en Russie.

Il aurait vécu au château de Poenari réputé hanté bien entendu:

Car Vlad l'Empaleur, tiraillé entre les conflits des empires Austro-Hongrois et Ottomans, avait une manière très ottomane (chez qui il fut prisonnier) de tuer des adversaires de renom en les empalant. On peut dire en ce sens qu'il avait le goût du sang, mais peut-être pas au point d'aspirer celui de ses ennemis.

Ceci étant, le château de Poenari est situé en haut d'une montagne très difficile d'accès et dans une région des Carpathes souvent enneigée l'hiver et donc encore plus inaccessible. Il fallait donc bien des pouvoirs surhumains pour y parvenir, non? Des ailes? Le mystère reste entier.

Il a mauvaise mine l'empalé.

 



Publié à 22:28, le 3/07/2017, Poenari
Mots clefs :


Roumanie

Même si je ne puis vous en apprendre davantage sur Dracula, la route pour accéder à la citadelle de Poenari est une des plus belles d'Europe. Accessible seulement l'été à cause de la neige le reste du temps (il en reste en juillet) malgré une altitude de seulement quelques 2000m. C'est que dans ce genre de pays, le climat est continental, donc l'hiver est rude.

Cette route s'appelle la Transfagarasan. Je ne vous demande pas de le prononcer ni de vous en souvenir. Vous pouvez dire aussi "la jolie route des Carpathes"?

Sans manquer de respect, ça reste une route de montagne, belle certes, mais on en trouve aussi chez nous hein.

Y a des moutons!! Et des nuages! C'est le risque en montagne en général.

Regardez bien, on voit de la neige aussi!

Ca, c'est pour ceux qui ne verraient pas la neige:

Il y a également un lac de barrage, Vidraru:



Publié à 22:57, le 2/07/2017, Transfagarasan
Mots clefs :


Voyage

Après la Russie, j'envisage la Bulgarie en septembre-octobre. Entre autres pour aller supporter l'équipe de france de football :)

Affaire à suivre donc!



Publié à 16:10, le 17/06/2017,
Mots clefs :


Russie

Je voulais aller en Floride, mais suite à mon passage en Iran ça devenait un peu trop compliqué. Alors quitte à me fâcher avec les EU, c'est en Russie que je mets le cap cette fois-ci!

Tout le monde connaît la Russie, pays le plus étendu du monde. Je ne pourrai pas en décrire l'ensemble dans la mesure où je me suis contenté du minimum syndical touristique, à savoir les visites des deux grandes villes touristiques du pays, la capitale Moscou et Saint-Pétersbourg. 

J'estime n'avoir pas besoin de m'attarder trop sur l'histoire contemporaine de la Russie car elle est plutôt bien connue.
En revanche, quelques conseils pour remplir les formalités de VISA ; ceux qui n'y ont pas d'intérêt particulier peuvent passer ce passage.

Obtention du VISA: on voit sur Internet beaucoup de conseils et de recommandations qui s'avèrent être complètement faux. C'est qu'en fait les modalités peuvent changer d'année en année. Le seul bon conseil qu'on peut donner c'est de se rapprocher directement de VHS France, le fournisseur officiel de visas. C'est d'autant plus simple quand on habite à Paris bien entendu.
J'ai lu souvent qu'il était plus simple de passer par une agence, ce qu'ont fait les deux amis avec qui je suis parti. Résultat des courses, ils ont payé 100 euros de plus que moi. Vu les prix des visas à travers le monde (y-compris le russe), c'est une véritable arnaque organisée. Dans mon cas (visa touristique de moins de 15 jours), j'ai lu partout qu'il fallait une attestation d'assurance couvrant des frais médicaux jusqu'à 30000€ au lieu des 11000€ de base. En recevant gratuitement l'attestation de Mondial Assistance, j'ai même reçu une lettre certifiant qu'il fallait compléter cette assurance. J'ai envoyé par mail mon attestation à vhs France, à deux reprises pour être bien sûr, pour vérifier ce courrier très officiel, et on m'a répondu très clairement que mon assurance suffisait...La seule démarche un peu plus "pénible", mais si j'y suis parvenu tout le monde le peut, c'est de demander un voucher à un des hébergements où vous allez, disant que j'irais dormir à Moscou et St Pétersbourg. Ca coûte 10€. Avec les 75€ de visa, ça fait 85€. Autrement, pas de tout ça, juste une agence, avec 100€ de plus à payer...
Enfin, une photo de moins de 6 mois...J'étais allé chez VHS france pour me renseigner pour l'attestation, ils l'ont prise avec mon voucher et le formulaire rempli, ainsi que mon passeport et une photo que j'ai retrouvée dans mon portefeuille qui devait avoir au moins 6 ans. J'avais encore pas mal de cheveux...Donc bon...la Russie n'est pas si rigoriste que cela. smiley



Publié à 12:46, le 17/06/2017, Russie
Mots clefs :


Russie

En Russie tout est gigantesque. Le pays est gigantesque, sa capitale Moscou l'est également (plus grande capitale européenne).

On a trouvé un appart'hotel juste à côté du fameux Kremlin qui désigne communément le pouvoir de la Russie.

De l'extérieur, le kremlin apparaît comme une imposante forteresse à l'intérieur de laquelle on devine qu'il y a des palais et des églises.

 

Il est situé au bord de la Moskova. Oui, l'imagination des Russes pour attribuer des noms n'est pas folle.

 Drapeau russe en pensées...

En revanche les Russes aiment bien les statues imposantes. Ils viennent ainsi de construire tout à côté du Kremlin une statue de Vladimir 1er (plus simple à dire que Sviatoslavitch), grand-prince de la Rus' de Kiev (ancêtre de la Russie actuelle, toute proportion gardée car n'arrivant à peine qu'à l'Oural!).

Vladimir 1er, dit Vladimir le Grand



Publié à 23:11, le 16/06/2017, Moscou
Mots clefs :


Russie

Le Kremlin fut la résidence officielle des Tsars.

Il a connu de multiples aménagements depuis le XIème siècle avant de devenir cet imposant complexe architectural. Il faut dire qu'il n'a pas été épargné par les assaillants, en particulier Napoléon 1er lors de la campagne de Russie. Du coup, son aspect actuel date plutôt du XIXème siècle.

A l'intérieur, pas mal d'édifices religieux, en particulier sur la place des cathédrales (sobornaya). Celles-ci datent notamment du XVème siècle, époque où les Russes avaient fait appel à beaucoup d'architectes italiens par bon goût.

A gauche, la cathédrale de la Dormition (l'Assomption chez les catholiques) où Ivan le Terrible fut sacré empereur!

La cathédrale de l'Archange Saint-Michel est une des plus réputées de Moscou (bâtie au XVIème siècle par un architecte italien bien entendu).

Son intérieur en revanche a été décoré par des Russes à des époques différentes:

Pour la cathédrale de l'Annonciation, ce sont des Russes qui en sont à l'origine bien que d'inspiration renaissance italienne.

Une des particularités des églises orthodoxes russes est la présence des iconostases (cloisons revêtues d'icônes), qu'ils ne doivent là qu'à eux-mêmes.



Publié à 13:38, le 15/06/2017, Moscou
Mots clefs :


{ Page précédente } { Page 1 sur 27 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Où suis-je actuellement ?






Rubriques


Derniers articles

Présentation
Voyage
Roumanie
Roumanie
Roumanie

Menu

Les judicieuses interrogations de Dric
Strips de Tristan
Le Royaume des Lutins
Blogs de Marc et Julie en Amérique du Sud
La route de la soie par ma soeur et mon beau-f
Photos (Paris) de Romain
Site de voyage d'Hemendra (Inde)

Amis

ayadouvio
thezame
albamorganti

Newsletter

Saisissez votre adresse email


Flux RSS