Blog de voyages

Présentation

Les pays apparaissent du plus récent visité au plus ancien (plus ou moins).

NB : J'ai transféré les photos, les explications et les commentaires depuis un autre blog (sur skyblog).



Publié à 23:28, le 13/12/2020,
Mots clefs : accueilvoyagesblog


Voyage

L'Ethiopie mérite largement le déplacement, ne serait-ce que pour le Dallol. Il est vrai que les déplacements sont longs, mais ça finira par changer au fur et à mesure que des routes goudronnées seront construites. Le pays est très pauvre mais a un fort potentiel de développement, ne serait-ce que par le tourisme.



Publié à 12:14, le 19/01/2020,
Mots clefs :


Ethiopie

Il y a longtemps que je n'étais pas allé en Afrique, et pourtant deux pays africains m'attirent particulièrement: l'Ethiopie et la Namibie. Et comme il est bon de vivre ses rêves, j'ai mis le cap sur l'Ethiopie.

J'ignorais qu'il s'agissait du 2ème pays le plus peuplé d'Afrique après le Nigéria avec plus de 108 millions d'habitants pour une superficie d'environ deux fois la France. Autrement dit, la densité de population éthiopienne est proche de celle de la France.

Economiquement, il s'agit aussi d'un des pays les plus pauvres d'Afrique, surtout si on considère l'IDH plutôt que le PIB. Je ne pensais pas non plus que c'était aussi extrême.



Publié à 07:50, le 19/01/2020, Ethiopie
Mots clefs :


Ethiopie

La capitale est Addis-Abeba, perchée à plus de 2300m d'altitude (5e capitale la plus haute du monde). Elle ne présente pas un intérêt majeur, comme toutes les villes d'Ethiopie d'ailleurs. Tout se ressemble un peu, c'est laid et souvent sale.

Alors évidemment il y a quand même le musée national dans lequel se trouve la fameuse Lucy.

Voilà l'australopithèque la plus connue du monde, découverte dans la vallée de l'Awash, une rivière éthiopienne à l'est d'Addis-Abeba. Elle n'a pas pris une ride depuis que j'ai vu sa photo dans mon manuel d'histoire au collège.

Le musée est donc à visiter par principe. On y voit aussi le squelette d'Ardi pour les connaisseurs, ainsi que le prix nobel de la paix obtenu par Abiy Ahmed, premier ministre d'Ethiopie.

On est souvent amené à se demander si ce titre n'est pas galvaudé. Visiblement, Abiy Ahmed fait partie d'un gouvernement pas toujours transparent et dont certains opposants ont été éliminés dans des circonstances un peu obscures. C'est pour son action dans le maintien de la paix avec l'Erythrée qu'il a obtenu ce prix. Récompense-t-on l'action d'une personne ou la personne elle-même?



Publié à 13:54, le 18/01/2020, Addis-Abeba
Mots clefs :


Ethiopie

A la limite, il y a bien la gare ferroviaire à voir, construite en coopération avec la France au début du 20e siècle pour assurer une laison avec Djibouti.

Un Américain du Colorado m'a dit que le site de l'ambassade de France avait une dimension impressionnante. Donner un point de RDV à quelqu'un alors que l'ambassade possède un parc de 37ha peut s'avérer une entreprise périlleuse.



Publié à 10:16, le 18/01/2020, Addis-Abeba
Mots clefs :


Ethiopie

La gastronomie éthiopienne n'est pas très variée, comme souvent dans les pays pauvres. En fait, tout tourne autour des sauces qui accompagnent la viande grillée et la galette fétiche des Ethiopiens. La galette a un goût un peu acidulé (que tous les Français n'apprécient pas forcément), elle se découpe à la main afin de piocher la nourriture au milieu du plat. Généralement, c'est un plat partagé à plusieurs, l'idéal pour choper les maladies des autres. A moins que les organismes des Ethiopiens soient habitués...

En dehors de ça, ils ont des pommes de terre, des épinards, des carottes ou encore des lentilles.

Ce n'est pas mauvais mais pas très varié.

On ne sait pas toujours ce qu'on mange.



Publié à 03:28, le 18/01/2020, Ethiopie
Mots clefs :


Ethiopie

Je suis parti avec Huwans (clubaventure) avec qui je ne repartirai pas (leurs prix ne sont pas fixes et chers) mais qui prenaient les chèques vacances. A leur programme, j'ai ajouté une extension pour aller visiter le site de Tiya où se trouvent des stèles dont on sait peu de choses. Elles datent environ du 14e siècle.

Si on décèle des épées et des poitrines gravées sur la pierre et qu'on sait qu'il s'agissait de personnalités importantes, les informations sont succinctes.

Même si les stèles sont intéressantes à observer, leur compréhension est complexe, et pourtant le site est classé à l'Unesco depuis 1980 sur des critères un peu flous. Il faut dire qu'à cette époque, les inscriptions au patrimoine mondial étaient à leurs balbutiements et moins sévères qu'aujourd'hui. Assez curieusement, l'Ethiopie a classé 9 sites au patrimoine de l'Unesco dont 7 entre 1978 (début des inscriptions) à 1980, faisant de l'Ethiopie le pays ayant le plus de biens classés en 1980 aux côtés des Etats-Unis! Avant que la France ne dépasse ces deux pays en classant 5 sites en 1981...



Publié à 01:38, le 17/01/2020, Ethiopie
Mots clefs :


Ethiopie

Bahar Dar est une ville du Nord du pays située au bord du lac Tana et à proximité des chutes du Nil bleu.

Vous voyez sur la photo des sapins de Noël, en plein mois de janvier...car en effet, l'Ethiopie est un OVNI sur bien des plans, à commencer par le calendrier. Ils fêtent donc Noël début janvier et le début d'année en...septembre...

Autre excentricité: l'heure. Ils comptent les heures des jours et des nuits. Il y a douze heures de jour et douze de nuit. Ainsi, entre 18h et 6h on compte de 0h à 12h (=0h), puis de 6h à 18h (=0h) la même chose. Il y a donc un décalage de 6h entre notre façon de compter et la leur. C'est bon à savoir car toutes leurs horloges fonctionnent ainsi. Oubliez l'heure qu'il est chez vous! Et faites attention aussi aux notions de temporalité comme "soir", "hier", "demain"...ça n'a peut-être pas la même signification pour eux que pour nous!

Fermons la parenthèse pour l'instant sur les particularismes éthiopiens (on y reviendra, notamment pour la religion), et concentrons-nous sur Bahar Dar et son marché de Noël.

Vous vous attendiez à du vin chaud et des santons? Non, pour la préparation de Noël, les villes et villages éthiopiens sont remplis de moutons et de vaches que les Ethiopiens achètent. Le bazar est présent toute l'année (à voir pour Carême?) car le samedi est jour de marché, donc les méthodes identiques.

Et je peux vous dire que les bêtes ont de sacrées cornes!



Publié à 15:10, le 16/01/2020, Baher Dar
Mots clefs :


Ethiopie

Le Nil bleu, confluent du Nil Blanc pour donner le célèbre Nil à Khartoum (Soudan), naît au lac Tana. Les chutes du Nil bleu se trouvent à quelques kilomètres de Bahar Dar à Tissisat.

Malheureusement, le débit n'est plus ce qu'il était à cause d'un barrage situé en amont. Il est toutefois plus fort, et donc les chutes plus impressionnantes, pendant la saison des pluies ou juste après.

La balade est néanmoins sympa.



Publié à 15:37, le 15/01/2020, Baher Dar
Mots clefs :


Ethiopie

Le lac Tana est un immense lac où on ne compte pas moins d'une trentaine d'îles sur lesquelles se trouvent des églises peintes à l'intérieur.

Toutes les églises éthiopiennes sont divisées en trois parties: l'une pour les fidèles, la deuxième pour les prêtres, et la dernière cachée à tous pour l'emplacement symbolique de l'arche d'Alliance, fierté nationale (on reviendra dessus).

Le lac est peuplé de quelques hippopotames.



Publié à 01:53, le 15/01/2020, Baher Dar
Mots clefs :


Ethiopie

L'Ethiopie est un grand pays très montagneux, ce qui engendre des déplacements longs et fatigants. Mais ça permet de découvrir les paysages spectaculaires des hauts plateaux d'Abyssinie et ses habitants.

Ci-dessus un cordon bleu à joues rouges, et ci-dessous un calao:

Les enfants sont aptes à tout faire dès qu'ils ont 3 ans. Ils sont débrouillards très rapidement, ils traversent même la route tout seul et ce sont eux qui viennent harceler le touriste pour avoir des stylos ou des dictionnaires. Ils ne demandent pas d'argent, ce qui est déjà une bonne chose.

La route vers la ville sainte de Lalibela (la Jérusalem noire) nous offre aussi un arrêt pour voir comment ils dépècent une vache après lui avoir tranché la gorge à la manière des Juifs ou des Musulmans. Ames sensibles s'abstenir.

Ils le font comme ça, au bord des routes. Ils voulaient qu'on en mange, mais la viande crue après déjeuner ne nous a pas tenté.



Publié à 01:06, le 14/01/2020, Ethiopie
Mots clefs :


Ethiopie

Le site le plus connu d'Ethiopie est très certainement Lalibela et ses 11 églises rupestres creusées dans la roche. Un site exceptionnel qui vaut évidemment le détour, notamment pendant les fêtes de janvier (Noël, fête du roi Lalibela, Timkat (baptème de Jésus)...)...sauf si on n'aime pas le monde.

C'est malgré tout un temps fort du voyage quand on a la possibilité d'assister à la cérémonie où les prêtres dansent tout autour de l'église Bete Maryam en l'honneur de Marie.

Le mont des Oliviers:

On monte dans les arbres pour mieux voir:



Publié à 16:26, le 13/01/2020, Lalibela
Mots clefs :


Ethiopie

Les prêtres:

J'y étais pour la fête du Roi Lalibela. Leurs habits sont superbes et le spectacle fascinant. Et regardez leurs ombrelles:

L'intérieur des églises est sobre:

Vu le monde, on se demande comment il y a si peu d'accident!

C'est certainement l'église la plus connue: église St Georges. St Georges est adulé en Ethiopie, il y a même une bière St Georges!

Les églises sont superbes et l'ambiance est joyeuse. On ressent nettement la joie sur les visages des Ethiopiens venus pour l'occasion. Danse et musique sont proposées à St Georges après la cérémonie religieuse.

Ne verrait-on pas ci-dessus une fausse arche d'alliance?



Publié à 12:41, le 13/01/2020, Lalibela
Mots clefs :


Ethiopie

Au-delà de toutes ces festivités, je vais en profiter pour aborder le cas religieux de l'Ethiopie, car comme le reste, la religion est énigmatique en Ethiopie. Officiellement laïque, l'Ethiopie comme tout pays pauvre, a énormément de fidèles essentiellement chrétiens et musulmans. Ils n'hésitent d'ailleurs pas à l'afficher ostensiblement. La religion majoritaire est le christianisme orthodoxe. L'église orthodoxe est apparue au IVème siècle ce qui fait d'elle une des plus anciennes églises chrétiennes du monde (après l'Arménie). Elle s'est construite sur les bases du judaïsme. Notre guide disait que les Ethiopiens, à l'époque où des Juifs occupaient l'Abyssinie, ont "accepté le Nouveau Testament". L'apparition du Christianisme s'est forgée plus que tout autre sur ses racines juives, ce qui donne tout son sens ici à l'expression assez répandue en France de "racines judéo-chrétiennes". Rapidement isolée du monde chrétien par les conquêtes musulmanes, l'église orthodoxe éthiopienne présente des caractéristiques évidemment chrétiennes: croix, représentations de Marie et du Nouveau Testament. Mais aussi et surtout des aspects issus de la tradition juive (Ancien Testament), et parfois à se demander si l'influence musulmane n'y est pas aussi pour quelque chose: on a vu la façon d'égorger les animaux, interdiction de manger du porc, la prosternation (ce qui peut être orthodoxe aussi), les messes audibles à 9 lieues à la ronde comme l'appel à la prière du muezzin (la langue amharique, la plus parlée en Ethiopie, est d'origine sémitique et a des sonorités si proches de l'arabe que j'ai cru que c'était un muezzin!)...Et vu qu'ils prétendent détenir l'arche d'Alliance chez eux, ça solidifie leurs liens au judaïsme, tant et si bien que je me suis demandé s'ils étaient vraiment Chrétiens.



Publié à 08:58, le 13/01/2020, Lalibela
Mots clefs :


Ethiopie

Il convient maintenant de parler d'Axoum, ville située très au Nord de l'Ethiopie, afin de compléter la dimension religieuse du pays.

Capitale de l'empire aksoumite, le site archéologique propose d'immenses stèles monolithiques. Le royaume a existé entre les 4ème et 10ème siècles de notre ère, à l'époque de la christianisation justement de l'Abyssinie (Ethiopie).

Comme pour Tiya, le manque d'informations précises sur cette civilisation est criant, malgré les quelques récits comme la pierre d'Ezana (exposée dans le plus petit musée du monde...) du nom du roi aksoumite Ezana:

Tiens, une huppe fasciée:



Publié à 18:43, le 12/01/2020, Ethiopie
Mots clefs :


Ethiopie

C'est à Axoum aussi qu'a été entreposée l'Arche d'Alliance contenant les tables de la loi de Moïse, ici:

Mais évidemment personne ne peut la voir...Il faut y croire. L'arche d'Alliance aurait été emportée par Menelik, fils du Roi Salomon et de la Reine de Saba, amenant avec lui des Juifs qui peuplèrent le nord de l'Ethiopie. Aujourd'hui il ne reste plus de Juifs en Ethiopie, les derniers étant partis dans les années 80 pendant la grande famine que connut l'Ethiopie (et la fameuse Chanson pour l'Ethiopie).

En face se trouve l'église Sainte-Marie de Sion, église moderne censée avoir la forme de Sainte-Sophie d'Istanbul:

Et le monastère associé:

 



Publié à 13:21, le 12/01/2020, Ethiopie
Mots clefs :


Ethiopie

Une des particularités des villes éthiopiennes, ce sont les tuks-tuks bleus et blancs (c'est ça le pluriel?).

On y a vu aussi des danses éthiopiennes qui semblaient raconter la vie quotidienne des Ethiopiens et des histoires sans doute érotiques.

On dirait Gael Monfils au-dessus...



Publié à 04:59, le 12/01/2020, Ethiopie
Mots clefs :


Ethiopie

Au Nord du lac Tana se trouve la cité médiévale de Gondar où on retrouve plusieurs châteaux dont Fasil Ghebi, palais royal construit par l'empereur Fasiladas au 17ème siècle.

Ce palais a des allures de forteresse comme on en retrouve en Europe même si on sent bien qu'il a des inspirations différentes.

Attraction touristique d'Ethiopie, on a le droit à une voûte d'acier:

Je n'attendais rien de spécial de ce site, j'ai été agréablement surpris, c'est superbe.

Même les mariés viennent prendre des photos:

Il a pas l'air commode lui:

Les Ethiopiens sont généralement très longilignes. Ils en sont même un peu complexés. On voit rarement des hommes porter des bermudas ou shorts, leurs jambes n'étant pas assez saillantes. Ils compensent par leurs sourires avenants.

Plafond connu de l'Eglise Debre-Berhan Sélassié:

Et les fameux bains royaux de Gondar où la fête de Timkat doit être particulièrement impressionnante:

Les sycomores éthiopiens sont eux aussi impressionnants!

 



Publié à 20:17, le 11/01/2020, Gondar
Mots clefs :


Ethiopie

Côté nature, un des sites incontournables du nord du pays est le parc national du Simien. J'en attendais beaucoup et ai été un peu déçu. Pas que ce soit moche, au contraire, mais toute l'Ethiopie proposant de beaux paysages, je m'attendais encore à mieux...trop sans doute.

On y accède à partir de la ville assez laide de Debark où comme partout ailleurs on joue sans cesse au babyfoot (au billard pour les plus chanceux):

Avant d'arriver aux paysages escarpés du Simien:

Ce site classé possède des espèces animales endémiques parmi lesquelles la babouin gélada, herbivore et pas du tout farouche. On peut les approcher à 1m sans problème.

Le problème de ce parc est que les groupes de touristes se suivent et sont accompagnés par un "scout" réduisant le champ des possibles au niveau des balades. Il faudrait peut-être passer plusieurs jours dans le Simien pour éviter les groupes de touristes qui ont la tourista et qui se traînent. Il faut juste être couvert pour les nuits car on dépasse allègrement les 3000m d'altitude. Ce qui n'aide pas d'ailleurs à la respiration, notamment pour les personnes âgées.

Babouin poilu comme un lion!!



Publié à 21:20, le 10/01/2020, Debark'
Mots clefs :


Ethiopie

Et si vous avez perçu un sentiment de déception pour le Simien au niveau des paysages, c'est que la région des montagnes du Gheralta est particulièrement impressionnante. Comme des airs d'Arizona!

Une ascension difficile pour aller observer la vue et de très anciennes églises orthodoxes perchées aux sommets. 

Vous comprenez qu'on s'est régalés.

En surplomb de ce paysage ocre et rouge, la vue est spectaculaire et vaut certainement le détour!



Publié à 21:44, le 9/01/2020, Nahiso Terara
Mots clefs :


{ Page précédente } { Page 1 sur 33 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Où suis-je actuellement ?






Rubriques


Derniers articles

Présentation
Voyage
Ethiopie
Ethiopie
Ethiopie

Menu

Les judicieuses interrogations de Dric
Strips de Tristan
Le Royaume des Lutins
Blogs de Marc et Julie en Amérique du Sud
La route de la soie par ma soeur et mon beau-f
Photos (Paris) de Romain
Site de voyage d'Hemendra (Inde)

Amis

ayadouvio
thezame
albamorganti

Newsletter

Saisissez votre adresse email


Flux RSS