Blog de voyages

Antarctique

L'Antarctique fait partie des destinations que je souhaitais découvrir en priorité.

Un continent qui a bien des particularités, comme celui de n'avoir aucun pays sur son territoire (et même aucun site Unesco). Il y a certes des revendications ou des appropriations, mais aucune frontière précise à ce titre. Il est découpé comme un camembert entre des pays qui sont soit les plus proches géographiquement (Chili, Argentine, NZ, Australie), soit les pays qui ont le plus exploré le continent austral (France, UK, Norvège). Il s'agit donc du territoire le moins colonisé par l'homme. Les activités humaines se concentrent uniquement sur la recherche scientifique, et le traité sur l'Antarctique de 1959 stipule bien qu'aucune activité militaire ou non-pacifique ne peut avoir lieu sur ce continent. Des essais nucléaires avaient en effet été imaginés par les Etats Unis et la Russie!

Après, tout ceci n'est que traité, et si on en vient à découvrir des champs pétroliers, qui existent forcément, et facilement exploitables, on peut s'attendre à ce que le traité ne soit pas respecté...ce n'est qu'un traité après tout. Les EU et la Russie n'ont pas véritablement de revendications comme les 7 cités précédemment, mais ils se réservent le droit de le faire si le traité n'est plus en vigueur (c'est également le cas de la Belgique, l'Afrique du Sud ou le Brésil notamment).

Bref, l'Antarctique reste un territoire exceptionnel mais fragile.


Publié à 22:22, le 18/11/2018, Antarctique
Mots clefs :


Antarctique

Alors on a commencé à débarquer sur l'île Half Moon (Shettland du sud), c'est l'heure du diaporama pour les manchots:

J'en profite pour interpeller nos chers Académiciens sur l'emploi du mot manchot et du mot pingouin. Force est de constater que la langue française a fait une importante confusion linguistique en nommant les pingouins des manchots et en donnant le nom de pingouin à un oiseau de l'hémisphère nord. Dans toutes les autres langues (anglais, espagnol, portugais, russe...), ce manchot s'appelle "pingouin". Ou nous sommes les seuls à avoir raison, ou les seuls à avoir tort, mais il y a un problème qui ne rentre pas dans la famille des "faux-amis". C'est une erreur linguistique, ni plus ni moins. L'animal que nous nommons pingouin est appelé "alca" en espagnol ou "auk" en anglais. En le déclinant en français, on pourrait trouver un nom comme "alque", "aulque"...que sais-je, ou à la limite "manchot" si on y tient...En effet, si on veut garder le nom de "manchot" pour ce qui devrait être le "pingouin", il conviendrait de remplacer le mot de "pingouin" par un autre.
Suis-je clair? :)

En même temps il n'y a aucune association qui fait du lobby en faveur du pingouin manchot! Regardez-le quand même, il n'a pas une tête à s'appeler "manchot" quand même!!!

Et voilà, on l'a vexé!!

 


Publié à 19:17, le 15/11/2018, Antarctique
Mots clefs :


Antarctique


Publié à 04:43, le 15/11/2018, Antarctique
Mots clefs :


Antarctique

 


Publié à 02:49, le 15/11/2018, Antarctique
Mots clefs :


Antarctique

Bon, mais sinon, il n'y a pas que des manchots à jugulaire hein...

Y a une base argentine, qui n'est ouverte essentiellement qu'en été pour des raisons que je vous laisse imaginer. Et puis, vous en avez vu quelques uns déjà, quelques icebergs...

 


Publié à 19:52, le 14/11/2018, Antarctique
Mots clefs :


Antarctique

On a eu aussi une journée de beau temps là-bas, ce qui donne l'avantage de mettre en évidence différentes nuances de bleu.

Ca se passe de commentaires.

A l'arrière du bateau, les zodiacs pour débarquer sur le continent:

 


Publié à 21:14, le 13/11/2018, Antarctique
Mots clefs :


Antarctique

Difficile de choisir parmi toutes les photos...je n'en ai pas tant que ça pourtant, mais c'est beau le mélange de l'eau et de la neige.

 


Publié à 12:30, le 13/11/2018, Antarctique
Mots clefs :


Antarctique

Premier et seul véritable débarquement sur la péninsule antarctique (le reste du continent est trop loin), donc sur le continent, se fait à la base argentine Amiral Brown située au fond de Paradise Bay.

Chaque base affiche ostensiblement les couleurs...Pas de drapeau mais des toits arborant une certaine fierté, pour pas dire nationaliste.

Et puis bon, quitte à être en Argentine, autant en profiter pour manger une grillade argentine (oui oui, quitte à polluer aussi je sais!!).

 


Publié à 21:40, le 12/11/2018, Antarctique
Mots clefs :


Antarctique

Ah bah en fait on va continuer hein...Toujours dans Paradise Bay:

Ca ressemble tellement à de la crème!

Des sternes ci-dessus. Du cuivre ci-dessous, ça donne envie de créer une mine, non? Pas vous? Pourtant l'Antarctique doit cacher des ressources incroyables! Quel avenir aura ce continent aujourd'hui préservé?

Y a peut-être un animal là? Un yéti?

 

Mon pied sur le continent Antarctique...

Manchot papou


Publié à 07:55, le 12/11/2018, Antarctique
Mots clefs :


Antarctique

bon, on continue le diaporama?

Non y a pas le feu en Antarctique! Ce n'est pas aussi chaud que ça! A propos de températures, les températures du mois de novembre en Antarctique sont à peine inférieures à celles de Paris. On varie entre -5 et +5 degrés.

Au crépuscule, les orques se manifestent, mais pas évident de les prendre en photos ni de les reconnaître!

Et maintenant, direction l'île de Cuverville.


Publié à 22:13, le 11/11/2018, Antarctique
Mots clefs :


Antarctique

Et là il faut avouer qu'on a débarqué en plein milieu des autoroutes de manchots papous...qui n'ont rien à voir avec la Papouasie évidemment.

Les pauvres ont essayé de fuir!

Mais comme il y a toujours des individus qui ne suivent pas le droit chemin...

...ils se retrouvent bloqués par des énergumènes venus du monde entier.

Regardez-le ce pauvre papou!

Faut dire que l'île est très peuplée de ces bestiaux, mais quand même, j'avais le sentiment de les déranger, ce qui n'était d'ailleurs pas le cas de tous mes congénères. Si je pensais que ce serait une croisière uniquement de personnes âgées riches, j'avais tort, la répartition était plutôt équilibrée, des jeunes et des vieux (ça reste d'ailleurs assez physique de prendre les zodiacs) et j'étais moi-même le plus vieux dans ma chambre (partagée avec deux américains)! J'ai fait de belles rencontres et de moins belles. Un beau panel sociologique d'occidentaux ou d'asiatiques fortunés. Bref, j'ai eu des envies de meurtre sur mes congénères qui ne respectaient pas les règles dictées par le staff qui nous entourait. Fascinant! En même temps quand on voit comment les êtres humains respectent les feux tricolores qu'ils soient piétons ou automobilistes, il n'y a pas besoin d'aller si loin pour observer ce genre de phénomène. Mais tout de même, on est en droit de se dire que les gens qui se rendent en Antarctique, un continent neutre, quasi sain, il va y avoir une espèce de retenue...bah non. Priorité aux manchots? Bof, ils n'ont qu'à avoir des bras. Ne pas courrir, ne pas bouger... J'ai une dent en particulier contre les Allemands là (qui comprenaient rien en anglais!). Enfin bon, on ne nous changera pas. Et j'ai du mal aussi à comprendre comment des fumeurs peuvent envisager ce genre de voyages même si évidemment aucun n'a fumé sur la terre ferme! Parenthèse fermée.

Strates géologiques ci-dessous? la glace recèle ses secrets!

Stalactites géantes:

Bonjour toi!

Je ne suis pas marin et l'immensité de la mer et sa force prend beaucoup de sens dans ces eaux australes.


Publié à 01:22, le 10/11/2018, Antarctique
Mots clefs :


Antarctique

Peut-être que le top pour moi se trouve sur Deception island (Shettland du Sud). Un temps gris pourtant ne laissait envisager qu'un piteux paysage, mais il est probable que quel que soit le temps, l'île de la Déception ne vous décevra pas...Bizarre comme nom, en effet.

Ancien volcan, on y entre par un étroit passage appelé "Les forges de Neptune". La dernière éruption eut lieu dans les années 60 faisant fuir les occupants. Car sur cette île, protégée des vents grâce à sa forme arrondie et ses reliefs, il y eut de l'activité humaine, et en particulier de la chasse à la baleine (fabrication de l'huile de baleine).

Ces activités abandonnées, le mélange de roches volcaniques et de neige, tout ceci donne un décor funeste mais impressionnant.

Cette photo n'est pas retouchée, aucun contraste effectué, le sable est noir (normal pour un volcan) et les montagnes grises (on en voit un peu dans les environs d'Ushuaïa). Associés à la neige, on a un décor en noir et blanc. Naturel. Avec les ruines d'installations humaines, c'est surnaturel.

Le ciel bleu changerait certainement cet aperçu, cette sensation de marcher sur la lune ou dans un film en noir et blanc. Last action hero!

Le ciel est si bas, sur les dunes, que l'on croirait toucher la lune, rien qu'en levant les bras...(ça marche aussi pour le désert blanc!)

Preuve avec le bateau qu'il s'agit bien de photos couleur (non, je ne fais pas de montage, je n'ai que paint pour retoucher les photos!):

Et si vous ne me croyez pas, allez-y voir par vous-même!

Certains s'amusent aussi à se baigner dans l'eau, ce que je n'ai pas fait. L'Antarctique a un côté un peu vantard somme toute. Ca permet de dire: j'ai passé les 50e hurlants, j'ai été sur un nouveau continent, j'ai vu des manchots, je suis allé là où peu de gens sont allés, ou même je me suis bai...trempé dans l'océan austral. La vantardise se justifie un peu, mais de là à se baigner dans une mer froide, non merci! Et j'ai bien fait quand je vois que certains ont commencé par se tremper avant d'être ramené au bateau pour se réchauffer les doigts de pieds. Ceux qui ont commencé par là ont peu profité du décor mystique de l'île et c'est bien dommage.

Et je ne regrette pas de ne pas m'en vanter!

Tiens, des pétrels:

Et les traces d'activités humaines sont atroces mais s'inscrivent si bien dans ce paysage lunaire!

Si si, le panel sociologique gorgé de clichés...un Américain en Antarctique, étudiant spécialisé sur l'Antarctique. Ca doit lui donner un rapport particulier avec ce continent et l'immuniser contre le froid...Sûrement... N'empêche qu'il devait avoir les genoux glacés au bout du compte, ne serait-ce qu'en prenant le zodiac. C'est son problème après tout.

Un albatros

La mer qu'on voit danser, le long des golfes clairs, a des reflets d'argent, la mer, des reflets changeants...


Publié à 01:52, le 9/11/2018, Antarctique
Mots clefs :


Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Où suis-je actuellement ?






Rubriques


Derniers articles

Présentation
Voyage
Ethiopie
Ethiopie
Ethiopie

Menu

Les judicieuses interrogations de Dric
Strips de Tristan
Le Royaume des Lutins
Blogs de Marc et Julie en Amérique du Sud
La route de la soie par ma soeur et mon beau-f
Photos (Paris) de Romain
Site de voyage d'Hemendra (Inde)

Amis

ayadouvio
thezame
albamorganti

Newsletter

Saisissez votre adresse email


Flux RSS