Blog de voyages

Kazakhstan

Et pour finir mon périple, une fois n'est pas coutume, la capitale Noursoultan qui a remplacé Almaty en tant que telle. Située 700kms plus au Nord d'Almaty, plus russophone, vous la connaissez plus sûrement sous le nom d'Astana. Mais le président actuel Tokaïev a décidé de rebaptiser sa capitale en mars dernier du prénom de son prédecesseur Noursoultan Nazerbaïev. On tient là encore des vedettes du culte de la personnalité. Le Kazakhstan est une dictature où il n'y a pas vraiment d'opposition et où tous les grands centres de pouvoir et les grandes entreprises sont tenues par une même famille. Neveux, cousins, enfants, tout ça gouverne ce riche territoire. Mais l'argent est investi dans la capitale qui ne cesse d'évoluer.

On dirait que l'immeuble a des antennes.

Comme à Achgabat, les constructions sont modernes et loufoques. Même les nuages sont bizarres...


Publié à 18:15, le 1/09/2019, Astana
Mots clefs :


Kazakhstan

La ville est un peu bruyante sur les grandes avenues, mais en dehors de ça il y règne un calme plat. Et pourtant il ne faisait ni trop chaud ni trop froid ce qui est le problème majeur de Noursoultan qui cherche à attirer le plus de Kazakhs possibles qui lui préfèrent Almaty pour son climat plus doux.

Cela dit, c'est assez paisible pour le visiteur. Mais pour l'habitant, il vaut mieux effectivement choisir Almaty.

Ses airs de Dubai lui donnent un air futuriste. Surtout autour du boulevard Nurzhol, autrement c'est moins intéressant. La nuit, la ville n'est pas aussi délirante qu'Achgabat (qui reste unique de toute façon).

Le symbole le plus connu de la ville est très certainement le monument Bayterek qui supporte un grand oeuf de verre à son sommet.

Apparemment il y a aussi des Ovniports à Noursoultan, histoire quand même de surveiller les humains.

C'est peut-être là une piste de décollage de vaisseau spatial? Ou alors un fer à repasser volant? Comme dans le canyon de Charyn, vous pouvez essayer de deviner les formes des monuments.

Les feux rouges passent entièrement au rouge, comme ça il n'y a plus moyen de dire qu'on n'avait pas vu que le feu était passé au rouge:

On se quitte sur une photo d'art, j'en ai fini avec mon long exposé de mon séjour en Asie centrale. C'était un peu long je sais, mais c'est l'équivalent de deux voyages, vous m'en excuserez. J'espère que ça vous a plu et que vous serez tentés de vous rendre dans ces 2 pays (des dictatures je sais!), surtout le Turkménistan qui est ahurissant. Je crois que j'ai utilisé tous les superlatifs du dictionnaire, donc vous aurez au moins compris mon point de vue à défaut de le partager.


Publié à 01:08, le 1/09/2019, Astana
Mots clefs :


Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Où suis-je actuellement ?






Rubriques


Derniers articles

Présentation
Voyage
Ethiopie
Ethiopie
Ethiopie

Menu

Les judicieuses interrogations de Dric
Strips de Tristan
Le Royaume des Lutins
Blogs de Marc et Julie en Amérique du Sud
La route de la soie par ma soeur et mon beau-f
Photos (Paris) de Romain
Site de voyage d'Hemendra (Inde)

Amis

ayadouvio
thezame
albamorganti

Newsletter

Saisissez votre adresse email


Flux RSS