Blog de voyages

Ethiopie

Il y a longtemps que je n'étais pas allé en Afrique, et pourtant deux pays africains m'attirent particulièrement: l'Ethiopie et la Namibie. Et comme il est bon de vivre ses rêves, j'ai mis le cap sur l'Ethiopie.

J'ignorais qu'il s'agissait du 2ème pays le plus peuplé d'Afrique après le Nigéria avec plus de 108 millions d'habitants pour une superficie d'environ deux fois la France. Autrement dit, la densité de population éthiopienne est proche de celle de la France.

Economiquement, il s'agit aussi d'un des pays les plus pauvres d'Afrique, surtout si on considère l'IDH plutôt que le PIB. Je ne pensais pas non plus que c'était aussi extrême.


Publié à 07:50, le 19/01/2020, Ethiopie
Mots clefs :


Ethiopie

La gastronomie éthiopienne n'est pas très variée, comme souvent dans les pays pauvres. En fait, tout tourne autour des sauces qui accompagnent la viande grillée et la galette fétiche des Ethiopiens. La galette a un goût un peu acidulé (que tous les Français n'apprécient pas forcément), elle se découpe à la main afin de piocher la nourriture au milieu du plat. Généralement, c'est un plat partagé à plusieurs, l'idéal pour choper les maladies des autres. A moins que les organismes des Ethiopiens soient habitués...

En dehors de ça, ils ont des pommes de terre, des épinards, des carottes ou encore des lentilles.

Ce n'est pas mauvais mais pas très varié.

On ne sait pas toujours ce qu'on mange.


Publié à 03:28, le 18/01/2020, Ethiopie
Mots clefs :


Ethiopie

Je suis parti avec Huwans (clubaventure) avec qui je ne repartirai pas (leurs prix ne sont pas fixes et chers) mais qui prenaient les chèques vacances. A leur programme, j'ai ajouté une extension pour aller visiter le site de Tiya où se trouvent des stèles dont on sait peu de choses. Elles datent environ du 14e siècle.

Si on décèle des épées et des poitrines gravées sur la pierre et qu'on sait qu'il s'agissait de personnalités importantes, les informations sont succinctes.

Même si les stèles sont intéressantes à observer, leur compréhension est complexe, et pourtant le site est classé à l'Unesco depuis 1980 sur des critères un peu flous. Il faut dire qu'à cette époque, les inscriptions au patrimoine mondial étaient à leurs balbutiements et moins sévères qu'aujourd'hui. Assez curieusement, l'Ethiopie a classé 9 sites au patrimoine de l'Unesco dont 7 entre 1978 (début des inscriptions) à 1980, faisant de l'Ethiopie le pays ayant le plus de biens classés en 1980 aux côtés des Etats-Unis! Avant que la France ne dépasse ces deux pays en classant 5 sites en 1981...


Publié à 01:38, le 17/01/2020, Ethiopie
Mots clefs :


Ethiopie

L'Ethiopie est un grand pays très montagneux, ce qui engendre des déplacements longs et fatigants. Mais ça permet de découvrir les paysages spectaculaires des hauts plateaux d'Abyssinie et ses habitants.

Ci-dessus un cordon bleu à joues rouges, et ci-dessous un calao:

Les enfants sont aptes à tout faire dès qu'ils ont 3 ans. Ils sont débrouillards très rapidement, ils traversent même la route tout seul et ce sont eux qui viennent harceler le touriste pour avoir des stylos ou des dictionnaires. Ils ne demandent pas d'argent, ce qui est déjà une bonne chose.

La route vers la ville sainte de Lalibela (la Jérusalem noire) nous offre aussi un arrêt pour voir comment ils dépècent une vache après lui avoir tranché la gorge à la manière des Juifs ou des Musulmans. Ames sensibles s'abstenir.

Ils le font comme ça, au bord des routes. Ils voulaient qu'on en mange, mais la viande crue après déjeuner ne nous a pas tenté.


Publié à 01:06, le 14/01/2020, Ethiopie
Mots clefs :


Ethiopie

Il convient maintenant de parler d'Axoum, ville située très au Nord de l'Ethiopie, afin de compléter la dimension religieuse du pays.

Capitale de l'empire aksoumite, le site archéologique propose d'immenses stèles monolithiques. Le royaume a existé entre les 4ème et 10ème siècles de notre ère, à l'époque de la christianisation justement de l'Abyssinie (Ethiopie).

Comme pour Tiya, le manque d'informations précises sur cette civilisation est criant, malgré les quelques récits comme la pierre d'Ezana (exposée dans le plus petit musée du monde...) du nom du roi aksoumite Ezana:

Tiens, une huppe fasciée:


Publié à 18:43, le 12/01/2020, Ethiopie
Mots clefs :


Ethiopie

C'est à Axoum aussi qu'a été entreposée l'Arche d'Alliance contenant les tables de la loi de Moïse, ici:

Mais évidemment personne ne peut la voir...Il faut y croire. L'arche d'Alliance aurait été emportée par Menelik, fils du Roi Salomon et de la Reine de Saba, amenant avec lui des Juifs qui peuplèrent le nord de l'Ethiopie. Aujourd'hui il ne reste plus de Juifs en Ethiopie, les derniers étant partis dans les années 80 pendant la grande famine que connut l'Ethiopie (et la fameuse Chanson pour l'Ethiopie).

En face se trouve l'église Sainte-Marie de Sion, église moderne censée avoir la forme de Sainte-Sophie d'Istanbul:

Et le monastère associé:

 


Publié à 13:21, le 12/01/2020, Ethiopie
Mots clefs :


Ethiopie

Une des particularités des villes éthiopiennes, ce sont les tuks-tuks bleus et blancs (c'est ça le pluriel?).

On y a vu aussi des danses éthiopiennes qui semblaient raconter la vie quotidienne des Ethiopiens et des histoires sans doute érotiques.

On dirait Gael Monfils au-dessus...


Publié à 04:59, le 12/01/2020, Ethiopie
Mots clefs :


Ethiopie

Sur la route entre Lalibela et Mekele, d'autres paysages s'offrent à nous:

L'économie éthiopienne repose en grande partie sur le secteur agricole. Visiblement ils n'ont pas grand-chose à vendre, d'où la pauvreté.


Publié à 21:59, le 8/01/2020, Ethiopie
Mots clefs :


Ethiopie

Cela nous mène au Danakil, région du Nord-est de l'Ethiopie.

Un petit mot sur le volcan Erta Ale que certains tours évitent maintenant car s'il a été une attraction, il n'a plus aucun intérêt. La région offre des paysages encore différents mais le détour est horriblement long même si ça s'arrangera d'ici peu avec les routes que les Chinois construisent. Tout ça pour voir un volcan soumis aux aléas naturels. Par conséquent, on n'est pas sûr de voir grand-chose si ce n'est une déchetterie de bouteilles plastique à ciel ouvert. Si on n'a pas la chance de voir la lave de près dans des conditions parfaites, les quelques points rouges de lave qu'on peut apercevoir ne méritent pas autant d'efforts. On risque plus un cancer de la gorge ou des yeux qu'autre chose. Je n'ai même pas pris de photo du volcan d'ailleurs.

La roche volcanique noire du secteur ne présente qu'une bien maigre consolation, de même que les quelques animaux qu'on peut surprendre ici et là (gazelles, chacals, autruches):

Par ailleurs, cette région hostile est habitée par les Afar. Huwans prétend s'engager "financièrement auprès de la communauté Afar pour le nettoyage des lieux", ce qui a posteriori me fait bien rire (jaune). Les Afar, au demeurant beaucoup moins sympathiques que les autres éthnies du nord de l'Ethiopie (je n'ai pas été au Sud), sont visiblement plus intéressés par l'argent que par la propreté. S'ils viennent inventer des péages bidons pour soutirer de l'argent aux guides, balancer les bouteilles en plastique ne semble pas leur poser problème alors même qu'on leur dit et que c'est l'environnement qui leur rapporte une manne financière. Ils sont plus cafards qu'Afars (d'ailleurs, ça s'écrit Qafar dans leur langue). Je ne devrais peut-être pas donner des leçons d'écologie vu que je pollue beaucoup plus qu'eux, mais après tout c'est bien normal, je suis dans mon rôle de dominant...Ah la paille et la poutre!


Publié à 22:07, le 7/01/2020, Ethiopie
Mots clefs :


Ethiopie

La dépression du Danakil offre aussi une vaste étendue de sel.

C'est sûr que ça n'arrange pas l'exploitabilité des terres environnantes, mais ça représente tout de même une possibilité de gagner un peu d'argent en exportant le sel.

Oh! Un point d'eau, et l'eau est chaude! Dommage, je n'avais pas mon maillot de bain!

Le temps pas très clément offre une vue singulière de blanc sur blanc. Comme si on était sur la mer de la Sérénité sur la Lune. On peut créer des blocs de sel:

Le transport de sel s'opère encore par des caravanes du sel à dos de dromadaires. Les camions vont petit à petit remplacer ces méthodes ancestrales.

N'empêche qu'à force de laisser des animaux occuper les routes goudronnées où passent les camions, les accidents peuvent arriver!


Publié à 22:43, le 6/01/2020, Ethiopie
Mots clefs :


Ethiopie

Ces étendues de sel se trouvent au Dallol où on rencontre aussi d'autres paysages, parmi les plus extraordinaires (et aussi les plus hostiles) de la planète. Et je vous les garde pour la fin! wink

A côté des paysages lunaires d'étendues de sel, on trouve des paysages aussi martiens.

De biens belles falaises sur cette terre rouge.

Le sel du Dallol...va falloir envoyer les 4x4 au contrôle technique après!

Le lac Karoum que je croyais être justement un désert de sel n'est pas que ça, il y a aussi un plan d'eau...chaude. On peut mettre la main dedans, ce n'est pas dangereux ici.


Publié à 01:01, le 5/01/2020, Ethiopie
Mots clefs :


Ethiopie

Puis on arrive sur le clou du spectacle, le blanc jauni au bord d'une espèce de dune rocheuse comme pour laisser apparaître progressivement une surprise aux yeux de l'être humain.

Personne ne va vraiment là-bas sans savoir ce qu'il va y trouver. Malheureusement pour moi j'avais une tourista comme jamais je n'ai eu avant, donc j'en ai profité difficilement alors que j'attendais beaucoup de ce site.

Vue depuis la dune:

Le volcan (Dallol) situé dans la dépression du Danakil apparaît alors...

Et le spectacle commence! Des jeux de couleurs saturées sous l'effet d'une minéralisation entre potasse, soufre, sel et autres...

Honnêtement, les photos ne rendent pas justice au lieu! Je pense que l'appareil photo et l'ordinateur sont incapables de rendre une telle saturation de couleurs.

Ceci n'est pas notre planète! (D'ailleurs nombre de chercheurs se penchent sur les microorganismes de ce lieu). Le lieu s'ouvre progressivement au tourisme, mais l'accès doit se faire avec un guide et un militaire car quelques tensions dans la région subsistent. Il faudrait que l'Ethiopie songe à protéger ce site exceptionnel.

Ce site est la raison première de mon voyage en Ethiopie. Et toute personne allant en Ethiopie aurait tort de ne pas y passer. Depuis que j'ai vu chez mes parents un magazine type GEO ou National Geographic dont la couverture présentait ce phénomène naturel extrême, j'avais coché l'Ethiopie. Je parle de ça, il y a bien 15 ans, je n'avais pas encore visité grand-chose à l'époque. Mais l'idée ne m'a jamais quittée et j'ai eu bien raison.

Là par contre, on ne met pas la main. Les roches sont par ailleurs très coupantes.

 


Publié à 23:29, le 4/01/2020, Ethiopie
Mots clefs :


Ethiopie

Non! Je n'ai pas triché! Je finis ainsi mon récit sur l'Ethiopie avec ces photos qui vous donneront certainement envie d'aller en Ethiopie!


Publié à 23:56, le 3/01/2020, Ethiopie
Mots clefs :


Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Où suis-je actuellement ?






Rubriques


Derniers articles

Présentation
Voyage
Ethiopie
Ethiopie
Ethiopie

Menu

Les judicieuses interrogations de Dric
Strips de Tristan
Le Royaume des Lutins
Blogs de Marc et Julie en Amérique du Sud
La route de la soie par ma soeur et mon beau-f
Photos (Paris) de Romain
Site de voyage d'Hemendra (Inde)

Amis

ayadouvio
thezame
albamorganti

Newsletter

Saisissez votre adresse email


Flux RSS