Blog de voyages

Bulgarie

Cap sur la capitale de la rose, la ville de Kazanlak. Oui, car la Bulgarie a une vallée des roses.

J'avais compris que la ville était d'ailleurs jumelée avec Grasse (et Saint-Herblain), mais en vérifiant sur wikipédia, ce n'est pas le cas. Alors disons qu'il y a des échanges entre Grasse et Kazanlak pour la confection de parfums.

Ce n'est pas que la vallée des roses, c'est aussi la vallée des rois thraces. Car oui, les Thraces ont occupé, on le sait, la Grèce et une partie de la Turquie, mais aussi et surtout la Bulgarie. C'était même le coeur de leur territoire. Et, parce qu'il faut faire absolument le jeu de mots pour passer à autre chose, les Thraces ont laissé leurs traces sous ces tumulus:

Il y en a beaucoup, alors je conseillerais surtout la tombe d'Ostroucha dont une fresque est quasi intacte et représentant le portrait d'une femme:

La tombe de Seuthes III est intéressante aussi:

Juste pour rappel, ça a quand même 2 millénaires !


Publié à 18:36, le 6/10/2017, Kazanlak
Mots clefs :


Bulgarie

Je vous avais dit qu'on reviendrait sur le communisme et ses...choses.

Le métro c'est bien, mais les monuments c'est mieux...

Si un jour vous voyez un OVNI, dites-vous que c'est peut-être un coup des communistes. En vérité, y a plus de chances que ce soit eux que des extra-terrestres!

Non mais ça vaut quand même la peine, y a une belle vue au moins! Et n'empêche ça attire du monde, d'autant plus qu'on le voit de loin (en même temps l'idée à la base était qu'il soit vu de tout le pays!).

Bon, on ne peut pas y entrer, on peut juste prendre des photos comme ça depuis un trou dans la porte. Oui, il est abandonné depuis la fin du communisme en Bulgarie (1990), de même que la route qui est crevassée de nids de poule absolument partout. L'entretien d'une route ça sert, en 30 ans à peine, la route est devenue quasi impraticable! 

Le bâtiment suinte de partout, il pleut quasiment en dessous, on dirait qu'il pleure tant il est délaissé.

Petite explication quand même: ce bâtiment date de 1981 et se nomme "Bouzloudja". C'est une ancienne salle de congrès basée à 1441m d'altitude.

Il était prévu que le gouvernement commence des travaux de rénovation (il y a quand même eu pas mal d'artistes bulgares qui ont contribué à sa décoration intérieure) en 2011. Mais rien. Si le communisme a disparu, il ne faut pas croire que le pays aille formidablement bien. Il y a certes du mieux grâce à l'Europe qui participe à la construction d'infrastructures, mais il est de notoriété publique en Bulgarie qu'une partie des finances venant de l'Europe (et pas que) va entre les mains de la mafia du pays. Il y a encore du ménage à faire dans cette jeune république. Au moins, peut-être qu'un jour, à force que les touristes aillent au Bouzloudja, le gouvernement bulgare décidera (ou pourra décider) de la rénovation du site.


Publié à 23:56, le 5/10/2017, Kazanlak
Mots clefs :


Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Où suis-je actuellement ?






Rubriques


Derniers articles

Présentation
Voyage
Finlande
Finlande
Finlande

Menu

Les judicieuses interrogations de Dric
Strips de Tristan
Le Royaume des Lutins
Blogs de Marc et Julie en Amérique du Sud
La route de la soie par ma soeur et mon beau-f
Photos (Paris) de Romain
Site de voyage d'Hemendra (Inde)

Amis

ayadouvio
thezame
albamorganti

Newsletter

Saisissez votre adresse email


Flux RSS