Blog de voyages

Cuba

Capitale: La Havane.

La ville vieille est composée de nombreux bâtiments laissés à l'abandon quand d'autres quartiers sont plus modernes. Mais c'est là où les touristes se rendent en général car plus intéressant.


Publié à 17:40, le 29/03/2015, La Havane
Mots clefs :


Cuba

Quand on arrive en ville, on trouve un paquet de voitures de collection qui servent dans la vie de tous les jours. Niveau pollution c'est pas top, mais on se croirait dans un film. Le long du Malecon par exemple:

Ils ont gardé les voitures d'avant le blocus américain (dénoncé par l'ONU d'ailleurs) et les arrangent tant bien que mal, faisant qu'on se retrouve avec des carrosseries US avec des moteurs de voitures russes...

Inévitablement, on trouve à La Havane la place de la Révolution et le musée de la Révolution.

Sur la place est érigé un monument au père de la patrie, José Marti, qui n'a rien à voir avec l'époque du Che et de Castro, mais qui a lutté pour l'indépendance du pays survenue après sa mort, en 1898 (l'indépendance). Un véritable héros local, pas facile de savoir s'il est plus adulé que le Che ou non.

Quant au musée de la Révolution, il n'a franchement pas beaucoup d'intérêt, il n'y a quasiment que des photos. Il a au moins le mérite de retracer l'histoire de la révolution, mais c'est un peu cher pour si peu. A la limite, ce qui est inattendu, c'est de trouver le mur des cons:


Publié à 23:58, le 28/03/2015, La Havane
Mots clefs :


Cuba

On a visité une rhumerie car c'est le pays du rhum, et donc des cocktails en tout genre: cuba libre, mojitos, daiquiris, cubanito, pina colada...et rhum on the rock évidemment.

Le Santiago de Cuba et surtout le Legendario valent le détour. Le Havana est bon mais assez classique.

daiquiri

Encore faut-il pouvoir boire son cocktail tranquillement. En allant faire un tour by-night avec un collègue dans les rues de La Havane, voilà t'y pas qu'on se fait harceler de toute part par toutes les filles entre 18 et 25-30 ans non mariées...Je suggère à mes grands-parents qui me lisent de passer à l'article suivant wink. Encore qu'ils en ont vu d'autres mais bon...

On se fait tout de même peloter...Par la suite, on a été obligé d'être escortés, soit par des filles, soit en meute, et là ça allait beaucoup mieux. Alors c'est rigolo au début, mais quand on ne peut plus boire son cuba libre parce qu'on se fait masser...Le problème c'est qu'on ne peut plus parler aux locales sans qu'il y ait d'arrière-pensées...chez elles! Le cliché, mesdemoiselles mesdames "Les mecs ne pensent qu'à ça", eh bien là, il est largement brisé et même inversé! On en apprend des choses en voyageant! J'étais même prêt les nuits suivantes à accepter leurs avances sous réserve qu'elles me payent, non parce que faut pas exagérer, c'est elles qui viennent à nous, pas l'inverse! Qui c'est qui rend service à l'autre là?! Cela dit, je dois bien reconnaître qu'elles avaient pas mal d'arguments à faire valoir! Mais c'est pas une raison.

Les filles et les femmes sont bien décomplexées, même les agents de sécurité féminines (cf. bas, cas fréquent):

Passons à autre chose!


Publié à 18:19, le 27/03/2015, La Havane
Mots clefs :


Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Où suis-je actuellement ?






Rubriques


Derniers articles

Présentation
Voyage
Finlande
Finlande
Finlande

Menu

Les judicieuses interrogations de Dric
Strips de Tristan
Le Royaume des Lutins
Blogs de Marc et Julie en Amérique du Sud
La route de la soie par ma soeur et mon beau-f
Photos (Paris) de Romain
Site de voyage d'Hemendra (Inde)

Amis

ayadouvio
thezame
albamorganti

Newsletter

Saisissez votre adresse email


Flux RSS