Blog de voyages

Myanmar

Rentrons un peu dans le vif du sujet en atterrissant à Yangon.

Hôtel de ville de Yangon

Le site le plus réputé de Yangon est la pagode Shwedagon qui n'est pas sans me rappeler le palais royal de Bangkok (gare à ces comparaisons, les voisins ont coutume de ne pas s'idolâtrer follement), à ceci près que les Birmans sont plus adeptes des stûpas, ces cloches souvent dorées, que leurs voisins thaïlandais, et que leurs sites sont un peu moins bien tenus. Quand on marche pieds nus (obligatoire dans tous les lieux de culte, par respect pour Bouddha), marcher sur des aiguilles de pin, du guano, ou toute sorte d'insectes, ne fait pas l'unanimité au regard du défilé de pieds crasseux.

Pagode Shwedagon, Yangon

Pagode Shwedagon depuis le Parc aux corbeaux comme je l'appelle, vu le nombre qu'ils sont, mais qui s'appelle en réalité Kandawgyi comme le lac, ce qui est plus dur à dire.

Je vous laisse le soin de lire La vallée des rubis de Joseph Kessel qui décrit avec émerveillement Yangon et sa pagode principale.


Publié à 18:44, le 25/12/2012, Rangoon
Mots clefs :


Myanmar

Les bâtiments de la ville sont assez vétustes.

Pagode Sule à droite

La pagode Chaukhtatgyi, simple à dire, fait partie des curiosités de Yangon. On y voit un bouddha couché assez kitsch et un peu pâlichon avec du vernis à ongles, du mascara et du rouge à lèvres. On pourrait y voir un comble au regard de la mysoginie ambiante...

Ah le Bouddhisme! Cette religion égalitaire, pacifiste et zen! Quand on apprend que pour atteindre le Nirvana il faut être un homme, on est loin des idéaux qu'on se fait du Bouddhisme et on vénère dès lors plutôt l'iconoclasme. Au moins les religions s'accordent au sujet des femmes, du moins dans la pratique. Evidemment, ce qui est rassurant, c'est que ce sont des hommes qui ont écrit les textes religieux, ce n'est ni Dieu, ni Allah, ni Bouddha...

Pour en revenir au Bouddhisme, les femmes sont interdites d'accès à certaines sculptures de Bouddha recouvertes de feuilles d'or, des fois qu'elles grattent l'or vu qu'elles sont retorses!

Nous avons aussi dormi dans un monastère et il a bien fallu cacher les femmes en étendant des draps pour ne pas perturber Bouddha ou les fidèles venus prier.

 


Publié à 20:28, le 24/12/2012, Rangoon
Mots clefs :


Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Où suis-je actuellement ?






Rubriques


Derniers articles

Présentation
Voyage
Finlande
Finlande
Finlande

Menu

Les judicieuses interrogations de Dric
Strips de Tristan
Le Royaume des Lutins
Blogs de Marc et Julie en Amérique du Sud
La route de la soie par ma soeur et mon beau-f
Photos (Paris) de Romain
Site de voyage d'Hemendra (Inde)

Amis

ayadouvio
thezame
albamorganti

Newsletter

Saisissez votre adresse email


Flux RSS